Communiqué de presse du 19 mai 2019

Le Comité Liberté & Ouverture, qui représente les opposants genevois à la révision de la LArm, prend acte du résultat du scrutin de ce jour.

Il constate que les Suissesses et les Suisses ont choisi de faire confiance au Conseil fédéral, à la majorité des partis gouvernementaux ainsi qu’aux milieux économiques, très largement en faveur de l’acceptation de la révision.

Les votants ont ainsi décidé d’accepter ce qui leur a été présenté comme des restrictions limitées au droit de posséder des armes, restrictions préservant nos traditions tout en renforçant notre sécurité.

Pour la cohésion de ce pays, cette marque de confiance de la population en ses institutions est une bonne chose et l’on doit s’en réjouir.

Cependant, il faut maintenant que le gouvernement fédéral se montre digne de cette confiance et tienne les nombreuses promesses qu’il a faites aux tireurs, aux collectionneurs et aux détenteurs d’armes de ce pays quant à l’impact qu’aura la nouvelle législation sur leurs droits.

A Genève, ces promesses doivent dès demain être traduites en actes, notamment dans le cadre des directives qui seront données au Bureau des armes quant à l’application de la nouvelle loi.

Liberté & Ouverture ne doute pas que les milieux concernés, que cette campagne a permis de fédérer et d’organiser, seront très vigilants à cet égard et n’hésiteront pas à saisir les autorités judiciaires et emprunter la voie politique si tel ne devait pas être le cas.

Nous contacter

Retour en haut